Réservez votre inspection
Grace Kells logo
Réservez votre inspection

Sumire

Publié le 
28/04/2020
 - 
Auteur : 
Andrew Harvey

Extrait de Machi-hoiku et Satoyama publié dans Paysage 2020 (La revue annuelle de l’Association des architectes paysagistes du Québec)

École maternelle Akishima Sumire

AKISHIMA — TOKYO
Design Environmental Design Institute 
Terminé 2011 
Taille < 2500 m2 
Terrain d’école Bâtiments intégrés, aire de jeux et potager

Située dans un quartier résidentiel d’une banlieue de Tokyo, cette école maternelle comprend huit petits édifices séparés (ressemblant à des écoles de rang) au toit rouge, un pour chaque classe. Les huit bâtiments sont tous reliés par des « rues », c’est-à-dire des corridors qui constituent le « village des enfants ». En outre, le terrain de l’école comprend un bâtiment de jeux avec une salle de classe séparée, un vaste hall en bois, la symbolique tour Sumire et un bâtiment administratif, au toit rouge également. Reliés par des corridors extérieurs, les bâtiments sont regroupés comme un petit village. Chaque bâtiment fait face au jardin de la cour dans un style conçu pour être un environnement de détente reposant, entouré de verdure.

Nous accédons à l’école par la porte principale, qui s’ouvre sur le terrain de jeux. L’espace de jeux est ouvert et offre une vue sur tous les toits rouges, ce qui permet à la fois de se situer et de saisir l’ampleur et la profondeur du complexe. C’est une agora pour le jeu, un grand espace public où les enfants jouent et socialisent dans une ambiance détendue avant de se rendre dans leur maison école (écoles de rang). En traversant le terrain de jeux, nous commençons à voir les couloirs extérieurs qui relient tous les bâtiments de l’école, au rez-de-chaussée et au deuxième étage. Les couloirs du rez-de-chaussée relient tous les espaces publics aux bâtiments de l’école, tandis que les couloirs du deuxième étage relient tous les bâtiments de l’école à l’immeuble de bureaux, au hall principal ainsi qu’au rez-de-chaussée par une glissade et des escaliers. En nous dirigeant vers le couloir, notre regard est attiré vers le haut, la tour Sumire, le point culminant qui domine le hall. Mais cette vue va et vient lorsque nous passons sous les couloirs du deuxième étage, près des bâtiments de l’école le long des couloirs, en regardant les enfants à travers les fenêtres de la maison, en les entendant jouer d’un instrument lors de leurs cours de musique, etc. Une tour nous mène à une glissade en spirale, une autre à un lavabo. Le bassin est stratégiquement situé près de la porte d’un grand potager, ce qui permet aux enfants de cueillir et de laver facilement les légumes avant de les emporter à la cuisine pour préparer leur déjeuner. Le jardin est accessible à d’autres membres de la communauté, qui partagent leur expérience et récoltent les légumes avec les enfants.

Tout ce qui est décrit ci-dessus se produit à l’extérieur, à divers degrés, dans des espaces publics. La cour d’école est un espace public dans lequel les enfants peuvent jouer et développer leurs aptitudes sociales. Les couloirs des 1er et 2e étages aident les enfants à développer leurs compétences en navigation et leur sens de l’exploration, tandis que le jardin communautaire est l’espace dans lequel les enfants ont un contact direct avec la communauté, à la fois la terre et les gens. La disposition et la définition de l’espace évoquent le partage des ressources et de la production alimentaire en créant des espaces de connexion sociale et d’existence commune.

Retour vers Mots de jeu
closechevron-downtwitter-squarefacebook-squarelinkedin-squarearrow-circle-upenvelopephone-handsetmenu-circlecross-circle